Nuits électriques

du 03 juillet au 01 novembre 2020

1807

Premières tentatives d’éclairage au gaz dans les rues de Londres.

1816

Premières expérimentations de l’éclairage au gaz dans les passages parisiens de la rive droite.

Milieu des années 1820

La plupart des grandes villes anglaises sont éclairées au gaz.

1825

Bruxelles est la première ville en Europe à être entièrement éclairée au gaz.

1829

Début de l’éclairage au gaz à Paris, notamment sur la place du Carrousel.

1835

Premiers essais d’éclairage au gaz sur la façade du grand théâtre du Havre.

Années 1840

La lumière au gaz devient le mode d’éclairage dominant à Paris. Les premières rues et places éclairées sont la place du Carrousel, la rue de Rivoli, la rue de la Paix, la place Vendôme et le Palais Royal.
En Angleterre, à la fin des années 1840, l’industrie au gaz atteint les petites villes et même les villages.

1843

Premiers essais d’éclairage électrique de la place de la Concorde par l’ingénieur Louis-Joseph Duleuil.

1853

Des lampes à arc électrique sont installées à Paris sur le chantier du pont Notre-Dame pour permettre le travail de nuit des ouvriers.

1855

Naissance de la Compagnie parisienne d’éclairage et de chauffage par le gaz  qui regroupe les intérêts des six compagnies alors existantes dans Paris. La compagnie bénéficie du monopole de la distribution du gaz pendant la seconde moitié du XIXe siècle. 
Suicide de Gérard de Nerval, rue de la Vieille Lanterne.

1859

Premiers essais d’électrification du phare de South-Foreland en Angleterre.

1863

Les phares de la Hève, près du Havre, sont les premiers en France à être dotés de l’électricité. Un quart seulement des phares français a abandonné, en 1895, l’usage de l’huile minérale. 
Les derniers réverbères à l’huile disparaissent des rues du Havre.

1867

Expériences d’éclairage électrique à la porte Saint-Denis à Paris.

1868

Edouard Manet peint Clair de lune sur le port de Boulogne (Paris, musée d’Orsay)

Années 1860 et 1870

À la demande de la Ville de Paris, Charles Marville photographie les modèles de becs de gaz installés dans les quartiers de la capitale. 

1871

James Abbott McNeill Whistler peint ses premiers nocturnes qu’il intitule initialement Clairs de lune et qu’il expose à la Dudley Gallery de Londres. 

1872-1873

De retour de Londres, Claude Monet peint Le Port du Havre, effet de nuit (collection particulière)

1873

En janvier, Whistler expose à la Galerie Durand-Ruel des vues nocturnes de la Tamise ; il décline l’offre de Degas de participer à la première exposition impressionniste. 

1874

Première exposition impressionniste à Paris. L’éclairage au gaz permet pour la première fois une ouverture en soirée.

1876

Premières applications de l’éclairage électrique à Paris. Éclairage de la place de l’Opéra à Paris par les globes Jablochkoff.
Incendie du théâtre des arts de Rouen suite à une fuite de gaz. Huit personnes y trouvent la mort.

1877

Rue de Paris, temps de pluie de Gustave Caillebotte (Art Institute de Chicago) et Femmes à la terrasse d’un café, d’Edgar Degas (Paris, musée d’Orsay) sont présentés à la troisième exposition impressionniste (avril). 

1878

Exposition universelle de Paris. L’album des « appareils d’éclairage au gaz » photographiés par Charles Marville est présenté à cette occasion. Il sera par la suite envoyé à l’Exposition internationale de Melbourne en 1880.

1879

Invention de la lampe électrique à incandescence par Thomas Edison. Sa lumière perd le caractère aveuglant des arcs électriques.
Le Salon de Paris est éclairé pour la première fois avec les lampes Jablochkoff (électricité à arc).
Edgar Degas projette d’éditer une revue intitulée Le Jour et la nuit, composée exclusivement de gravures en noir et blanc. Camille Pissarro, Félix Bracquemond, Mary Cassatt et Jean-François Raffaëlli l’accompagnent dans ce projet qui n’aboutit pas.

15 avril 1879

Premier numéro de la revue La Lumière électrique. D’abord mensuelle, la revue devient bimensuelle dès octobre 1879. 

1881

La première Exposition internationale d’électricité se tient à Paris, au Palais de l’Industrie (10 août – 20 novembre). Elle reçoit près de 900 000 visiteurs. Succès commercial de la lampe d’Edison. 
Congrès international des électriciens à Paris.  
A Vienne, l’incendie du Ring Theater, éclairé au gaz, fait plus de 500 victimes.
Premier éclairage électrique du port du Havre (système Jablochkoff) avec 34 foyers ouvrant ainsi la possibilité aux navires de profiter des marées de nuit pour rentrer dans le port.

1882

Premières centrales électriques mises en service à Londres et New York.
Edouard Manet peint Le Bar des Folies Bergère (Londres, Courtauld Gallery)

1884

Eclairage électrique des formes sèches du port du Havre pour permettre le travail de nuit.

1885

Les ingénieurs Jules Bourdais et Amédée Sébillot, associés à l’architecte Gabriel Davioud, conçoivent la « Colonne-soleil », une gigantesque tour de 360 m de haut, au sommet de laquelle un immense foyer électrique devait éclairer Paris. Ce projet, présenté dans le cadre de l’Exposition universelle de 1889, est abandonné en faveur de celui de tour soumis par Gustave Eiffel.
Invention du bec Auer qui procure au gaz un éclat égal à celui de l’électricité tout en étant moins cher.
Premières vues nocturnes de Paris par le Laboratoire d’études physiques de la tour Saint-Jacques.

1886

Inauguration à New York de la Statue de la Liberté exhibant une torche, symbole de lumière et de valeurs républicaines.
8e et dernière exposition impressionniste (mai-juin). Une salle accueille les œuvres pointillistes de Georges Seurat (La Grande Jatte), Paul Signac (Les Gazomètres, Clichy ), Lucien et Camille Pissarro. 

1887

L’incendie de l’Opéra-Comique à Paris (27 mai) entraîne la mort de 84 personnes. Le conseil municipal de Paris impose aux théâtres, salles de concerts et cafés de remplacer l’éclairage au gaz par l’éclairage électrique.
Louis Anquetin peint L’Avenue de Clichy, cinq heures du soir, (Hartford, Wadsworth Atheneum) ; Charles Angrand, L’Accident, (coll. part.)  et Georges Seurat, Parade de cirque, (New York, MoMa)

1888

Vincent van Gogh peint La Nuit étoilée (Paris, musée d’Orsay) et La Terrasse de café, le soir, place du Forum (Otterlo, musée Kröller-Müller)

1889

Exposition universelle. La tour Eiffel devient le symbole de la Ville-lumière. 10 000 becs de gaz en soulignent les formes. Deux projecteurs électrique1891s au sommet éclairent les monuments de Paris. Le phare bleu-blanc-rouge du sommet est le plus puissant du monde.
Le Conseil municipal de Paris accorde les premières concessions pour six secteurs de distribution électrique. 

1891

Présentation du tableau Vue du Havre ; effet de nuit de Siebe Ten Cate à la galerie Durand-Ruel (musée d’Orsay, en dépôt au musée des beaux-arts de Calais)
Nouvel éclairage électrique du port du Havre. Installation des pylônes de 26,5 m de haut. Gabriel Loppé saisit ces nouveaux effets de lumière dans sa photographie nocturne Le Havre, étude de nuit, reflets de lumière dans l’eau (Paris, musée d’Orsay).

1892

L’éditeur havrais Lemale et Cie publie A travers Le Havre, effets de soir et de nuit, un livre illustré d’eaux-fortes de Gaston Prunier.

1893

L’Exposition universelle de Chicago surpasse le prestige de l’Exposition universelle de 1889 avec un rayonnement lumineux 11 fois supérieur à l’exposition parisienne.

1895

28 décembre : première projection du Cinématographe des frères Lumière à Paris.

1896

Paul Martin reçoit une médaille de la Royal Photographic Society pour ses photographies nocturnes de Londres.

1897

Camille Pissarro peint son unique nocturne à Paris, Le Boulevard Montmartre la nuit (Londres, Tate)

1899

Premières enseignes lumineuses électriques à New York et Londres.
Premières photographies nocturnes de Léon Gimpel.

1900

Exposition universelle à Paris. Le Palais de l’Electricité marque le triomphe de la Fée Electricité. La tour Eiffel est entièrement électrifiée. 
Monet peint à Londres trois nocturnes intitulés Leicester Square, La nuit (1900-1901) (collections particulières)

1909

Le manifeste du Futurisme, écrit par Filippo Tommaso Marinetti, est publié en une du Figaro du 20 février.
Marinetti signe dans la revue Poesia, la première parution de Uccidiamo il chiaro di luna (Tuons le clair de lune - 1909). 

1910

Invention des premiers tubes luminescents par le physicien Georges Claude qui permettent d’illuminer la façade du Grand Palais lors de l’Exposition internationale de l’automobile de la même année.

11 avril 1910

Le second manifeste futuriste, dont Umberto Boccioni est le principal rédacteur, paraît sous le titre Tuons le clair de lune.
Umberto Boccioni peint La Rixe dans une galerie (Milan, pinacothèque Brera) et Giacamo Balla, La Lampe à arc (New York, MoMa)

1912

Les premières enseignes au néon apparaissent dans les rues de Paris.

1914

Le 21 avril, Léon Gimpel photographie de nuit la place Vendôme lors de la visite des souverains anglais à Paris. 
Sonia Delaunay peint Prismes électriques (Paris, Centre Georges Pompidou, MNAM CCI)
Août : début de la Première Guerre mondiale.