Impression(s), soleil

du 10 septembre au 08 octobre 2017

Le soleil se lève de nouveau sur Le Havre…
 
En 1872, Claude Monet peignait, depuis le Grand quai, cette vue du port du Havre au soleil levant, qui allait donner son nom à l’impressionnisme. Pendant quatre semaines, du 10 septembre au 8 octobre 2017, le chef-d’œuvre absolu du maître revient dans la ville qui l’a vu naître.
Aux côtés d’Impression, soleil levant et de plusieurs autres toiles de Monet, le MuMa réunit une trentaine d’œuvres de William Turner, Gustave Le Gray, Eugène Boudin, Félix Vallotton et Raoul Dufy, qui tous, ont travaillé au Havre et se sont intéressés à la manière dont ils pouvaient, avec leurs propres moyens picturaux, traduire la fugacité d’un instant, fixer sur la toile la beauté éphémère d’un ciel, des mouvements de la mer, ou de la course du soleil.
Une exposition-événement, qui prolonge l’été en beauté et clôt le programme des manifestations organisées dans le cadre des 500 ans de la ville du Havre.
 
Impression(s), soleil
Il y a trois ans, le musée Marmottan Monet consacrait une exposition au tableau le plus célèbre de ses collections, Impression, soleil levant. Ce dernier est exceptionnellement prêté au MuMa pendant un mois, dans le cadre des célébrations du 500e anniversaire de la fondation du Havre. Il ne s’agissait évidemment pas de refaire l’exposition du musée Marmottan, qui était centrée sur le contexte de réalisation de l’œuvre, et l’étude très précise de son iconographie. L’objectif est ici d’articuler le propos autour de questions qui concernent à la fois le tableau de Monet - qu’est-ce que l’artiste a vu, qu’a-t-il représenté ? -, et de préoccupations communes à tous les artistes réunis dans l’exposition. Pourquoi et comment la ville du Havre a-t-elle exercé un tel pouvoir d’attraction sur les peintres, à différentes époques ? Comment traduire une impression et s’imprégner de ce que l’on voit pour en restituer une vision personnelle ? Le paysage est-il le seul sujet, ou un prétexte à ouvrir le champ des expérimentations ?
 
Autour du chef-d’œuvre et de deux autres tableaux de Monet conservés dans les collections du MuMa, Soleil d’hiver, Lavacourt, et Le Parlement de Londres, effet de brouillard, l’exposition « Impression(s), soleil » réunit une sélection d’œuvres de cinq artistes majeurs de la seconde moitié du XIXe siècle et des premières décennies du XXe siècle : Turner, Le Gray, Vallotton et Dufy. Une trentaine d’aquarelles, de gouaches, d’huiles et de photographies sont à découvrir au fil d’un parcours chronologique, qui offre à chacun de ces artistes un espace monographique.
Avant ou après Monet, tous ont séjourné au Havre et se sont intéressés à son port, à son activité, à ses mutations, à ses couleurs, à ses lumières. En se focalisant sur la représentation du soleil, levant ou couchant, moment éphémère et fascinant qui offre un spectacle toujours renouvelé, l’exposition « Impression(s), soleil », met en évidence des filiations, des regards croisés, des jeux d’influences, autour d’une même source d’inspiration, qui a donné naissance, en fonction des styles et des époques, à des interprétations artistiques très différentes. Aujourd’hui encore, Le Havre, continue d’être un territoire d’expérimentations artistiques, comme le rappelle le film «  Au service des nuages » présenté au sein de l’exposition et réalisé par la vidéaste Sylvestre Meinzer.
 
Idéalement situé en bord de mer, face à la sortie du port où manœuvrent paquebots, cargos et porte-conteneurs, le musée d’art moderne André Malraux permet à la fois de se délecter des œuvres, et du paysage… Et ce, à toute heure du jour, puisque l’exposition sera exceptionnellement ouverte du lever au coucher du soleil !

Direction :
Annette Haudiquet, Conservateur en chef au MuMa
musée d'art moderne André Malraux, Le Havre

 
 
Avec la participation exceptionnelle du musée Marmottan-Monet.



Du 10 septembre au 08 octobre inclus (hormis les lundis), le MuMa sera exceptionnellement ouvert de 7h30 à 20h30 pour l'exposition Impression(s), soleil !

« J’avais envoyé une chose faite au Havre, de ma fenêtre, du soleil dans la buée et au premier plan quelques mâts de navires pointant… On me demande le titre pour le catalogue, ça ne pouvait vraiment pas passer pour une vue du Havre ; je répondis : “Mettez Impression“ ».
Claude Monet, 1897

 
Le Havre fête ses 500 ans
 
L’exposition « Impression(s), soleil » couronne la saison culturelle et festive « Un été au Havre », qui célèbre le 500e anniversaire de la ville portuaire, fondée en 1517 par le roi François Ier.

Concocté par le directeur artistique Jean Blaise, ce programme pluridisciplinaire invite tous les publics à découvrir ou à redécouvrir la ville, au gré d’un parcours urbain qui mêle histoire, patrimoine, architecture, spectacle vivant et arts plastiques, avec l’intervention de plus de cinquante créateurs contemporains.
En savoir +