POINTELIN, Plateau de Saint-Laurent (Jura)

Auguste POINTELIN (1839-1933), Plateau de Saint-Laurent (Jura), vers 1896, pastel, 55 x 70 cm. Le Havre, musée d’art moderne André Malraux, achat de la ville, 1896. © 2016 MuMa Le Havre / Charles Maslard
Auguste POINTELIN (1839-1933)
Plateau de Saint-Laurent (Jura)
vers 1896
pastel
55 x 70 cm
Le Havre, musée d’art moderne André Malraux, achat de la ville, 1896
© 2016 MuMa Le Havre / Charles Maslard
Image haute définition
Bien que tôt encouragé dans sa pratique artistique par son professeur de dessin, Victor Maire, Auguste Pointelin (1839-1933) préfère assurer sa subsistance par l’exercice du métier de professeur de mathématiques, dans le Nord puis au lycée Louis-le-Grand à Paris. Peintre amateur, il n’en expose pas moins au Salon des artistes français à partir de 1866. L’État lui achète Sur un plateau du Jura, l’automne au Salon de 1876. Le pastel présenté ici, Plateau de Saint-Laurent (Jura) est acheté par la Ville du Havre à l’issue de l’exposition organisée par la Société des Amis des arts en 1896 pour la somme de 400 francs.

Même s’il admire le travail de Courbet, Pointelin reste à l’écart de toute école, réaliste comme de Barbizon, et développe sa propre voie, s’exerçant tant à la peinture qu’au pastel puis au fusain. Pointelin est le chantre du Jura qui l’a vu naître. Il n’a cessé de peindre les combes et les plateaux francs-comtois, leurs reliefs érodés. Ses paysages, dénués de toute présence humaine, tendent progressivement à l’abstraction, tant l’artiste s’est attaché à une simplicité de moyens, une gamme chromatique réduite et à la simplification de ses représentations.

Œuvres commentées : Arts graphiques (31)

Pablo PICASSO (1881-1973), Le mendiant, 1904, aquarelle sur papier, 36 x 26 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard — © Succession Picasso, 2013
Edgar DEGAS (1834-1917), Étude de draperie. Étude pour Sémiramis construisant Babylone, ca. 1860-1862, graphite, pierre noire et gouache blanche, sur papier vergé gris-bleu, 32,8 x 31,3 cm. © MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn
Charles DE LA FOSSE (1636-1716), Étude pour Saint Jean l'Évangéliste, sanguine rehaussée de pierre noire, traces de craie blanche, 41,7 x 23 cm. © MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn
Henri Edmond CROSS (1856-1910), Femme et chien dans un paysage aux pins parasols, fusain sur papier vergé filigrané avec marque de fabrique Auguste Lepage, 24,3 x 31 cm. © MuMa Le Havre / David Fogel
Albert MARQUET (1875-1947), Femme, enfant et homme de dos, ca. 1904, encre noire sur papier vélin, 19,5 x 27,6 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard
Armand GUILLAUMIN (1841-1927), Les Bords de l’Orge à Breuillet, 1895, pastel sur papier, 60 x 47 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard
Odilon REDON (1840-1916), Homme de profil avec bouquet de fleurs, ca. 1880-1885, fusain avec crayon noir, estompe, traces de gommage sur papier vélin, 48,1 x 36,2 cm. Collection Senn-Foulds. © MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn
Armand GUILLAUMIN (1841-1927), Pins maritimes, crique au Brusc, ca. 1911, pastel sur papier, 48 x 62 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard
Edgar DEGAS (1834-1917), Cheval de selle, ca. 1862, graphite sur papier calque, 17,8 x 28,1 cm. © MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn
Edgar DEGAS (1834-1917), Marguerite Degas, ca. 1859-1860, graphite sur papier vélin, 30,1 x 23,2 cm. © MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn
Armand GUILLAUMIN (1841-1927), Pont sur la Sédelle, Crozant, 1896, pastel sur papier, 47 x 60 cm. © MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn
Henri Edmond CROSS (1856-1910), Coucher de soleil, aquarelle sur papier vélin. © MuMa Le Havre
Henri Edmond CROSS (1856-1910), Le Mourillon, 1906, aquarelle et crayon noir sur papier vélin épais, 16,9 x 24,7 cm. Collection Senn-Foulds. © MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn
Armand GUILLAUMIN (1841-1927), Tête de femme de profil, 1878, pastel sur papier, 47 x 32 cm . © MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn
Armand GUILLAUMIN (1841-1927), Moulin sur la Creuse, 1896, pastel sur papier, 47,5 x 61 cm. © MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn
Armand GUILLAUMIN (1841-1927), Brouillard au soleil levant, 1919, pastel sur papier, 47 x 62 cm. © MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn
Albert MARQUET (1875-1947), Femme sinueuse (recto), ca. 1904, encre de Chine sur papier vélin, 28,5 x 18,8 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard
Eugène DELACROIX (1798-1863), Six études de chats, encre brune sur papier vélin, 18,8 x 18 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard
Reynold ARNOULD (1919-1980), Esso, 1957, graphite et feutre noir sur papier vélin, 25 x 40 cm. Le Havre, musée d’art moderne André Malraux, don de Marthe Arnould 1981. © 2016 MuMa Le Havre / Charles Maslard
Reynold ARNOULD (1919-1980), Vérificateur (turbines), vers 1958-1959, fusain et encre noire sur papier vélin, 85,9 x 68 cm. Le Havre, musée d’art moderne André Malraux, don de Marthe Arnould 1981. © 2015 MuMa Le Havre / Charles Maslard
Reynold ARNOULD (1919-1980), Mains au travail, circa 1956-1959, feutre noir, 40 x 27 cm. Le Havre, musée d’art moderne André Malraux, don Marthe Arnould, 1981. © 2015 MuMa Le Havre / Charles Maslard
Reynold ARNOULD (1919-1980), Tenaille, circa 1958-1959, encre et gouache sur papier vélin, 67 x 61,1 cm. Le Havre, musée d’art moderne André Malraux, don Marthe Arnould, 1981. © 2015 MuMa Le Havre / Charles Maslard
Reynold ARNOULD (1919-1980), Réservoirs, circa 1958-1959, fusain et encre noire sur papier vélin gris, 50 x 62 cm. Le Havre, musée d’art moderne André Malraux, don Marthe Arnould, 1981. © 2015 MuMa Le Havre / Charles Maslard
Reynold ARNOULD (1919-1980), Turbo-réacteur, vers 1958-1959, gouache, 52 x 66 cm. Le Havre, musée d’art moderne André Malraux, don Marthe Arnould, 1981. © 2015 MuMa Le Havre / Charles Maslard
Reynold ARNOULD (1919-1980), Enroulement, gouache sur papier vélin, 66 x 52 cm. Le Havre, musée d’art moderne André Malraux, don Marthe Arnould, 1981. © 2005 MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn
André MASSON (1896-1987), Nymphe et satyre, 1962, encres sur papier, 50 x 32,5 cm. Le Havre, musée d’art moderne André Malraux, achat de la ville en 1964. © 2011 MuMa Le Havre / Charles Maslard © ADAGP, Paris 2020
Hubert ROBERT (1733-1808), Vue près du forum de Trajan à Rome, 18e siècle, sanguine sur papier vélin, 48,5 x 34 cm. Le Havre, musée d’art moderne André Malraux, achat de la ville en 1886. © MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn
Jean-Emile LABOUREUR (1877-1943), L’Entomologiste, 1932, gravure sur papier, 50,2 x 65,3 cm. Le Havre, musée d’art moderne André Malraux, achat de la ville, 1939. © 2005 MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn
Jean Francis AUBURTIN (1866-1930), Effet de nuages sur les pins. Bord de mer, 1904-1930, gouache et fusain sur papier, 32 x 51,5 cm. Le Havre, musée d’art moderne André Malraux, don Francine et Michel Quentin, 2007. © MuMa Le Havre / Charles Maslard
Pierre-Henri de VALENCIENNES (1750-1819), Vue de Rome, 1791, Plume, crayon et encre sépia sur papier, 24,2 x 36,8 cm (sans cadre). Le Havre, musée d’art moderne André Malraux. © 2005 MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn
Auguste POINTELIN (1839-1933), Plateau de Saint-Laurent (Jura), vers 1896, pastel, 55 x 70 cm. Le Havre, musée d’art moderne André Malraux, achat de la ville, 1896. © 2016 MuMa Le Havre / Charles Maslard