Dufy, Fin de journée au Havre

Raoul DUFY (1877-1953), Fin de journée au Havre, 1901, huile sur toile, 99  x 135 cm. © MuMa Le Havre / David Fogel — © ADAGP, Paris, 2014
Raoul DUFY (1877-1953), Fin de journée au Havre, 1901, huile sur toile, 99  x 135 cm. © MuMa Le Havre / David Fogel — © ADAGP, Paris, 2014
Depuis le legs en 1963, par Madame Dufy, de 70 œuvres de son mari, le MuMa enrichit progressivement son fonds Dufy, lorsque l’occasion se présente. C’est le cas avec cette œuvre de jeunesse, particulièrement importante puisqu'elle est la première exposée par l'artiste dans un salon parisien, le Salon des artistes français en 1901.

Dufy représente le quai Colbert dans le port du Havre. Traditionnellement affectée au déchargement du charbon en provenance du Pays de Galles, cette partie du port est progressivement modernisée, avec l’installation de nouvelles grues électriques au début du XXe siècle. C’est ce paysage industriel récemment transformé que Dufy peint.

Les tas de charbon à gauche cachent les bateaux à voile et à vapeur amarrés dans le bassin Vauban, tandis que plus loin les grues se détachent nettement sur un ciel d’une fin d’après-midi d’hiver.
Au fond, à droite, apparaissent les façades du quartier Saint-François, donnant sur le bassin de la Barre.
Le large premier plan est à lui seul occupé par le terrain boueux du quai où se pressent en petits groupes des ouvriers, sans doute des dockers, manœuvres, parfois accompagnés de femmes et enfants, revenant chez eux après une journée de travail.

Exceptionnelle par son sujet à forte connotation réaliste et sociale, par ses dimensions (qui trahissent sans doute l’ambition du jeune peintre d’exposer son œuvre au Salon), par sa facture, cette peinture, restée jusqu’à il y a peu dans la famille de l’artiste, apporte un éclairage passionnant sur les débuts du peintre. Elle illustre le moment charnière, après la fin de sa formation artistique, où, entre sa dette envers l’héritage impressionniste et ses débuts fauves, l’artiste expérimente de manière très fugitive d’autres voies.
En savoir +

Œuvres acquises en 2012 (4)

Vincent BARRÉ (1948), Outres 3-4, 1999, fonte de fer, 60 x 240 x 80 cm. © MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn — © ADAGP, Paris, 2013
Trine SØNDERGAARD (1972), Interior # 10, 2011, photographie couleur, tirage C-print, 60 x 60 cm. © MuMa Le Havre / Trine Søndergaard — © ADAGP, Paris, 2014
Raoul DUFY (1877-1953), Fin de journée au Havre, 1901, huile sur toile, 99  x 135 cm. © MuMa Le Havre / David Fogel — © ADAGP, Paris, 2014
Dana LEVY, Dead World Order, 2012, photogramme (vidéo). © MuMa Le Havre / Dana Levy