Après vous Mesdames

Les dames du musée se livrent, les murs ont des oreilles...
À l'écoute : Découvrez qui sont ces dames, par Gaëlle Cornec
Charles-Henri-Joseph CORDIER (1827-1905), La Nubienne, 1851, bronze, h. : 82 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard
Charles-Henri-Joseph CORDIER (1827-1905), La Nubienne, 1851, bronze, h. : 82 cm. © MuMa Le Havre / Charles Maslard
Jean Victor SCHNETZ (1787-1870) ou Théodore GÉRICAULT (1791-1824), La Vieille Italienne, huile sur toile, 62,3 x 50 cm. © MuMa Le Havre / David Fogel
Jean Victor SCHNETZ (1787-1870) ou Théodore GÉRICAULT (1791-1824), La Vieille Italienne, huile sur toile, 62,3 x 50 cm. © MuMa Le Havre / David Fogel
Pierre-Auguste RENOIR (1841-1919), Portrait de Nini Lopez, 1876, huile sur toile, 54 x 39 cm. © MuMa Le Havre / David Fogel
Pierre-Auguste RENOIR (1841-1919), Portrait de Nini Lopez, 1876, huile sur toile, 54 x 39 cm. © MuMa Le Havre / David Fogel
Kees van DONGEN (1877-1968), La Parisienne de Montmartre, ca. 1907-1908, huile sur toile, 64,5 x 53,2 cm. © MuMa Le Havre / David Fogel — © ADAGP, Paris, 2013
Kees van DONGEN (1877-1968), La Parisienne de Montmartre, ca. 1907-1908, huile sur toile, 64,5 x 53,2 cm. © MuMa Le Havre / David Fogel — © ADAGP, Paris, 2013
Billet de blog du jeudi 11 avril 2013

Commentaires

Par Zoé le 31 mar 2015 - 14:52

On attend une exposition gratuite sur ce thème, dans le hall de l'hôtel de Ville, comme elle eut lieu dans les années 1985-90. La lisibilité de la traite des africains n'est pas évidente dans une ville aussi impliquée, en liaison avec Honfleur, par ce commerce indigne et ayant fait la fortune de plusieurs familles havraises. Rappeler l'histoire, c'est montrer qu'on n'oublie pas, c'est se donner des armes pour combattre la haine de l'autre. On en a bien besoin!!!!

Ajouter un commentaire

   * Champs obligatoires