Programmation à venir

Kevin CADINOT, « Salon des refusés »  , Septembre 2018 . Pièce réalisée à la Fonderie Darling de Montréal. © Kevin Cadinot
Kevin CADINOT, « Salon des refusés » , Septembre 2018 . Pièce réalisée à la Fonderie Darling de Montréal. © Kevin Cadinot
Du 23 février au 14 avril 2019
Retour du vaste monde

L’exposition Retour du Vaste Monde réunira 11 artistes vivant au Havre, plasticiens, peintres, musiciens, graphistes, vidéastes, chorégraphes, dessinateurs...
En contrepoint de la venue au Havre d’artistes de renommée internationale du monde entier,  la ville du Havre et le Groupement d'intérêt public Un Eté Au Havre ont eu cette initiative, de proposer à des artistes de quitter leur port d’attache havrais, pour se faire ambassadeurs de leur ville aux quatre coins du monde. 11 artistes partis en résidence à l’étranger, vers des destinations de leur choix, aussi variées que Brasilia, Tokyo, Montréal, Liverpool ou Détroit.

Aujourd’hui, ils reviennent inspirés, rapportant des créations pleines de curiosités, d’histoires et d’aventures et impatients de partager avec les havrais et tous, leur expérience des lointains. C’est l’objet de l’exposition : Retour du vaste monde, témoignant de la grande diversité des formes d’art présentes dans notre ville et d’une mobilisation du Havre pour ses artistes sans équivalent. 
Ville-Monde, Ville-Port, Le Havre a l’audace de considérer que l’art rapproche les habitants des rivages océaniques. Et à faire confiance aux artistes qui vivent sur son territoire pour le réaliser. La sensibilité de croire que l‘art peut constituer un langage commun qui rapproche et s’enrichit de la multiplicité de ses habitants, ses voisins, ses visiteurs…

Du 23 février au 14 avril 2019, le MuMa accueille cette exposition d’arts vivants en dynamique avec tous les publics, un voyage rythmé de rencontres, de rendez-vous, d’échanges, de concerts et de performances.
Avec les artistes : Brav, Patrice Balvay, Delphine Boeschlin, Kevin Cadinot,  Laure Delamotte-Legrand, Christophe Guérin, Sébastien Jolivet, La Bazooka, Agnès Meaupré,  Juliette Richards et François Trocquet.
 
Raoul DUFY (1877-1953), Souvenir du Havre, 1921, huile sur toile, 35,5 x 38,5 cm. Le Havre Musée d’art moderne André Malraux. © 2005 MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn © ADAGP Paris 2019
Raoul DUFY (1877-1953), Souvenir du Havre, 1921, huile sur toile, 35,5 x 38,5 cm. Le Havre Musée d’art moderne André Malraux. © 2005 MuMa Le Havre / Florian Kleinefenn © ADAGP Paris 2019
Du 18 mai au 3 novembre 2019
Raoul Dufy au Havre
[Peinture]

Raoul Dufy (1877-1953) compte parmi les artistes majeurs de la première moitié du XXe siècle. Né au Havre, il est régulièrement fêté comme l’enfant du pays, à l’instar d’autres peintres intrinsèquement liés à la ville, comme Eugène Boudin, Claude Monet, Othon Friesz ou Georges Braque.
Le Havre est le berceau des premières expérimentations de l’artiste. Le port et la station balnéaire ont occupé une place prépondérante dans son oeuvre et suscité un grand nombre de motifs qu’il n’aura de cesse de revisiter tout au long de sa carrière. Le Havre n’est pas seulement une ville, c’est aussi une atmosphère. Au-delà de l’architecture dont il ne retient que quelques éléments, c’est l’ambiance de la vie portuaire et de ce lieu de villégiature qui l’intéressent avant tout : le port et ses quais, le casino, la plage, ainsi que le spectacle continuel formé par les bateaux et les baigneurs.

Témoignant de l’œuvre d’un artiste polymorphe particulièrement prolixe, la collection du MuMa conserve un fonds exceptionnel de 128 œuvres de Dufy. Cette collection est principalement issue du legs consenti par Madame Dufy en 1962. Ce legs est complété en 1974 par le dépôt de 21 œuvres du Musée national d’art moderne provenant de la même succession Dufy, ainsi que par le dépôt d’un nouveau dessin en 2015. Plusieurs dons et achats viennent progressivement enrichir la collection, dont l’acquisition en 2012 de Fin de journée au Havre, première œuvre présentée par Dufy au Salon des Artistes français de 1901.

L’exposition Dufy au Havre organisée en 2019 permettra de mettre en évidence les liens indéfectibles qui unissent Dufy à sa ville natale, et de montrer la manière dont celle-ci l’a nourri et habité tout au long de son parcours artistique, des premières œuvres exécutées sur le port et la plage dans le sillage des artistes impressionnistes, à la série des cargos noirs, achevée alors qu’il résidait dans le sud de la France, loin du Havre. Elle constituera une occasion exceptionnelle de découvrir l’important fonds de peintures de l’artiste conservé au MuMa, complété de nombreux prêts nationaux et internationaux, en provenance d’Europe et des États-Unis. Le parcours de l’exposition, en lien avec celui des collections permanentes du musée, permettra d’appréhender plus largement le contexte artistique dans lequel Dufy a évolué.